Voyage en Quercy

Français English

2 articles

Miramont de Quercy

Catégorie
Miramont-de-Quercy
Tarn et Garonne
Site de visite
Miramont-de-Quercy

Au nord de l’emplacement actuel de la commune de Miramont, un vallon porte le nom de Bellecassagne.
Le nom de Bellecassagne indique que ce vallon était couvert de chênes vigoureux, qui en faisaient une forêt particulièrement belle : la forêt de « belle cassagne » c’est-à-dire de « beaux chênes ».
A l’époque gauloise, cette forêt était le centre régional d’un culte païen rendu au dieu Teutates et à la déesse Isis. Les druides, prêtres de ces divinités, y avaient leur résidence et y venaient, particulièrement le premier jour de l’An offrir leurs sacrifices, après avoir fait la cueillette de gui avec leur serpe d’or. De là vient le nom de leur résidence « Guirole » qui, de nos jours encore, désigne la ferme dominant le vallon.
La fontaine sacrée, aujourd’hui comblée, près de l’église de Bellecassagne témoigne d’une construction gauloise.
Le plus important vestige de l’occupation des Romains est la voie romaine dite de Clermontois, reliant sans doute Bordeaux, capitale de l’Aquitaine, à Clermont-Ferrand, capitale de l’Auvergne. Nous retrouvons sur cette voie le village de Guirole, du nom de la résidence des druides au temps des Gaulois.
Le Moyen-Âge a dû voir s’élever le château de Miramont, a proximité de la Clermontoise, à l’entrée du village actuel.
Mais ce n’est que supposition : on ne sait pas quand il a été bâti ni quand il a été détruit. La seule certitude est qu’il y a des siècles que les ruines du château sont dans l’état où on les voit aujourd’hui. Persiste également la légende du château, digne des contes de Perrault….
Avec la Guerre de Cent Ans, c’est une période d’insécurité qui s’installe dans la région. Pour mettre les habitants à l’abri, un village se forme sur le plateau à côté du château, qui assurait ainsi la protection nécessaire.
Ainsi fut construite la commune de Miramont.
Ce village eut son église, dédiée à Saint Antoine. De dimensions modestes, l’église ne fut peut-être que la chapelle du château légèrement transformée. Elle disparut pendant la révolution.
Aujourd’hui, sur la commune de Miramont, persistent l’église de Saint Pierre de Najac, dans la vallée de la Barguelonne, et l’église de Bellecassagne, dont le nom évoque le culte de la Vierge qui, vers le XIIe siècle, succéda au culte païen des chênes. Le pèlerinage qui s’y déroule encore le dimanche suivant le 8 septembre est le dernier témoignage du riche passé historique de cette chapelle.

Adresse
Miramont-de-Quercy (82190)
Mairie
Gilbert Rozes
Tel
05 63 94 64 48
Fax
05 63 94 62 50
Email
mairie-miramont.de.quercy@info82.com
Site
www.miramont-de-quercy.fr

Voir la suite | Commentaires (0) | Mis à jour le mercredi 01 février 2012 par Olivier

Bourg de Visa

Catégorie
Bourg-de-Visa
Tarn et Garonne
Site de visite
Bourg de Visa

Au cours des invasions celtiques, entre 600 et 500 ans avant J.C., une petite communauté de chasseurs et d’agriculteurs se fixa sur cette partie la plus élevée (+ 232m), située au centre du plateau étroit qui s’étend de Brassac à Beauville.
Sur ce promontoire, assez facile d’accès, fut construit un gros donjon en bois, entouré, à une certaine distance, d’une enceinte palissadée. L’excellente situation, la richesse forestière et agricole, les nombreuses sources, firent de ce lieu de travail privilégié, un petit point de passage et une halte entre le Quercy, l’Agenais, et le Moissagais.

Le Saint Honoré de la paroisse était Saint Quirin, romain converti au christianisme. Un siècle plus tard, le toponyme Divitiacum apparaît ; c’est à peu près à cette époque que fut construit le château de Bourg-Divitiac dont l’enceinte englobait la chapelle Saint Quirin.

Ce château, dont il reste quelques vestiges, fut bâti sur le modèle de ceux de la région : Montaigu, Brassac, Moissaguel et hors région, celui de Villandraut en Gironde.

A la révolution, une partie du château abritant les archives seigneuriales fut incendiée. Toutefois, grâce à des pièces d’état civil tenues par les paroisses et aux archives du château de Malherbe (entre Beauville et Bourg-de-Visa), il a pu être reconstitué l’essentiel du devenir de Bourg-de-Visa, commune qui suivit tant l’évolution du Royaume que le destin des deux Abbayes : Marcilhac-sur-Célé et Saint Maurin.

Adresse
Bourg-de-Visa (82190)
Mairie
Arlette Lainé
Adresse
Place de la Marie, 82190 Bourg-de-Visa
Tel
05 63 94 25 45
Fax
05 63 94 57 36
Email
mairie-de-bourgdevisa@info82.com

Voir la suite | Commentaires (0) | Mis à jour le mercredi 01 février 2012 par Olivier